Les plus belles années de ma vie

Song of Artist Joe Dassin. Check Here the full Lyric of Les plus belles années de ma vie, a Song of Joe Dassin. Do you want to see more lyrics of Joe Dassin, check the category page with letter J or visit the artist page with all lyrics of Joe Dassin!

Check all Lyrics of Joe Dassin:
  • Homepage
  • >
  • J
  • >
  • Joe Dassin – Les plus belles années de ma vie

Joe Dassin – Les plus belles années de ma vie

Moi j’avais rêvé longtemps de ma première guitare, tu sais
J’étais fou, j’avais quinze ans, je n’osais pas y croire
Mes parents n’étaient pas d’accord, ils connaissaient par cœur
Mes trois chansons sur deux accords, moi j’attendais mon heure
J’étais dingue de Bécaud, Brassens et Aznavour
Je m’endormais sur ma radio, je faisais des concours
Puis j’ai découvert les groupes anglais, je guettais à la télé
Leurs gestes que je refaisais le soir dans mon grenier Toi qui m’as donné les plus belles années de ma vie
Mes plus grandes espérances, mes plus grands regrets aussi
Comme je t’aimais, toi ma musique, mon premier grand amour
J’essayais bien de te suivre, pourtant j’étais toujours
Un pas derrière, cherchant à te plaire Soixante-cinq au Golfe Trouau c’était des nuits sans fin
La musique dans la peau et tout pour les copains
Dans une cave de banlieue tous les soirs on répétait
Et si les voisins criaient un peu, nous on leur pardonnait
Et puis soixante-dix, les festivals perdus dans la nature
On était des milliers sous les étoiles pour quelques couvertures
La foule dansait, tapait des mains, nous on s’y croyait déjà
Et Avignon n’était plus qu’un faubourg de l’Olympia Toi qui m’as donné les plus belles années de ma vie
Mes plus grandes espérances, mes plus grands regrets aussi
Comme je t’aimais, toi ma musique, mon premier grand amour
J’essayais bien de te suivre, pourtant j’étais toujours
Un pas derrière, cherchant à te plaire Soixante-douze, c’était Paris, le groupe s’est dispersé
Quand j’ai rencontré Marie-Christine, j’étais sur le pavé
Le soir pour se payer un lit on claquait tous nos cachets
Mais je lui racontais ma vie et elle me comprenait
Et elle m’a suivi dans cent maisons de disques et d’édition
Où les gens qui m’écoutaient n’aimaient pas mes chansons
Et quand j’ai vendu ma vieille guitare c’est elle qui m’a aidé
À comprendre enfin que ça ne marcherait jamais Toi qui m’as donné les plus belles années de ma vie
Mes plus grandes espérances, mes plus grands regrets aussi
Comme je t’aimais, toi ma musique, mon premier grand amour
J’essayais bien de te suivre, pourtant j’étais toujours
Un pas derrière, cherchant à te plaire 

Copyright © lyrics.ph - All rights reserved.